Plagiat

, par Sylvain Joseph

- Camomille : C’est de toi ?
- Antoine : Quoi ?
- Camomille : Ce que tu viens de dire.
- Antoine : Je l’espère. On ne sait jamais. J’ai le plagiat inconscient.

Les poissons rouges - Citations de Jean Anouilh

Définitions

Plagiat : D’après Wikipédia, le plagiat consiste à s’inspirer d’un modèle que l’on omet délibérément de désigner. L’organisme Education et littératie complète cette définition en disant que le plagiat est le vol d’une propriété intellectuelle et l’appropriation du fruit du raisonnement de quelqu’un d’autre. Le réseau éducation-médias adapte cette définition à l’Internet : le plagiat va de copier-coller une partie de document dans un travail scolaire jusqu’à télécharger des textes complets à partir d’un des nombreux sites qui en proposent gratuitement. Adapté à la musique, la notion de plagiat signifie une reproduction non autorisée d’une œuvre ou d’une partie d’une œuvre protégée [1].

Contrefaçon : D’après Wikipédia, la contrefaçon est le fait de reproduire ou d’imiter quelque chose sans en avoir le droit. Adapté au domaine de l’Internet, la contrefaçon, dite « numérique », est considérée comme une atteinte non autorisée aux droits de l’auteur sur une œuvre de l’esprit via les réseaux informatiques (atteinte au droit de reproduction, de représentation…) [2].

Droit d’auteur : D’après le réseau éducation-médias, c’est une loi qui protège l’utilisation et la reproduction non autorisée d’œuvres protégées (textes, images, photographies, vidéoclips et logiciels). Le blog de l’agence CoPeerRight Agency complète cette définition en y associant les possibilités de l’auteur sur ses œuvres : ce terme générique rassemble tous les droits que possède l’auteur d’une œuvre dès sa création. Lui seul peut autoriser la divulgation de son œuvre, sa communication au public, sa reproduction, son adaptation…

Différences entre ces notions

Que l’on parle de plagiat ou de contrefaçon, la problématique est la même :

La contrefaçon est un délit du droit d’auteur cadré par la loi : Sanction pénale des contrefaçons d’œuvres de l’esprit et de brevets : code de la propriété intellectuelle, art. L. 335-2 et art. L. 335-3 [3].

Le plagiat peut être considéré comme un délit moral donc non cadré par la loi. Hélène Maurel-Indart (Plagiats,les coulisses de l’écriture - Editions de la Différence, 2007) explique que le plagiat est au coeur du processus littéraire et pose la question suivante de la limite entre l’emprunt fautif et l’imitation créatrice, entre le plagiat et l’œuvre originale ?

Une autre manière de voir la différence entre plagiat et contrefaçon est de confronter les notions d’idées et de forme [4]. Si la reprise des idées, assimilable au plagiat, n’est pas juridiquement condamnable, la reprise d’une mise en forme des dites idées, elle l’est.

Alors, comment statuer ?

- Emprunt, même faible, portant sur une caractéristique de l’œuvre plagiée est condamnable.
- Emprunt, même long, ne portant pas sur une caractéristique de l’œuvre plagiée n’est pas condamnable [5].

Plagiat, pas plagiat ?

- Exemple en littérature : La bicyclette bleue vs Autant en emporte le vent

  • « Si ta mère te voit dans cet état, elle va en être malade. Promets-moi d’être raisonnable. » (…) Elle prit le mouchoir que lui tendait son père, se moucha bruyamment.

DEFORGES, Régine, La Bicyclette bleue

  • « Maintenant nous allons rentrer dîner et tout ceci restera entre nous. Je ne vais pas ennuyer ta mère avec ces histoires… et toi non plus. Mouche-toi, ma fille. » Scarlett se moucha avec son mouchoir déchiré.

MITCHELL, Margaret, Autant en emporte le vent

- Exemple en musique : Kaolin vs Bob Dylan
- Exemple en peinture : Van Gogh vs Millet

Détecter le plagiat [6]

- Méthode basique : à l’aide d’un moteur de recherche Prendre une phrase significative du document à vérifier. Dans un moteur de recherche, "taper cette phrase entre guillemet" (expression exacte).

Tous les sites recensant cette phrase sont alors renvoyés.

- Méthode logicielle :

Les apports de ce type de solution sont la comparaison des documents la détection des documents similaires sur internet.

Exemples de logiciels : CopyTracker est un logiciel libre et gratuit de détection du plagiat, développé à l’école Centrale de Lille : Il permet de trouver des sources sur internet et de comparer plusieurs documents simultanément.

Les documents peuvent être longs et de format word, pdf ou html.

- Méthode en ligne : Sur un site dédié, entrer le texte ou l’URL à analyser.

Risques encourus

- Littérature : Affaire P. Delbourg / T. Mattei

Patrice Delbourg, prix Apollinaire 1996 pour son recueil de poèmes « L’Ampleur du désastre » a été condamné à 50 000 Francs de dommage et intérêt (+ 12000 Francs pour les frais d’avocat) pour avoir contrefait les poèmes de Thierry Matteidans extraits du recueil "Je serais voltigeur".

- Musique : Affaire The Verve / Rolling Stones

Le groupe The Verve a été condamné à reversé l’intégralité des droits d’auteur de la chanson "Bittersweetsymphony" (hormis ceux des textes) pour avoir contrefait la chanson "The last time" des Rolling Stones

- Photo : Affaire John Galliano / William Klein Le créateur John Galliano a été condamné à 200 000 euros de provision (150.000 euros pour l’atteinte aux droits patrimoniaux et 50.000 pour l’atteinte au droit moral) pour avoir contrefait la technique des « contacts peints » de l’artiste William Klein lors d’une la campagne de publicité Dior.

Exemple de prise en charge par l’école

- Exemple de plagiat ;
- Tutoriel « Plagiat et citation »
- Suggestion d’activité
- Témoignage

Pour éduquer à cette problématique, les établissements scolaire peuvent :
- Mettre en place d’actions éducatives sur les plans éthique et moral.
- Proposer aux élèves des conseils de rédaction [7].
- Sanctionner les dérives...

Partager

Enregistrer au format PDF
Imprimer cette page (impression du contenu de la page)