Rechercher l’information autrement

, par Sylvain Joseph

Pour chercher sur le web les enseignants ont adapté les méthodes traditionnelles sans toujours prendre en compte les pratiques des élèves. Et si on s’interrogeait un peu sur celles-ci ?


Les méthodes académiques de recherche sur Internet sont multiples sur la toile et ont pour principal objectif de faire trouver aux élèves des informations qu’ils ne maîtrisent pas, dont ils ne connaissent pas les tenants et les aboutissants et qui demandent une démarche d’investigation. Pour l’essentiel, elles se concentrent sur la recherche via un ordinateur et, bien que paraissant différentes, elles ont des caractéristiques communes :

  • Cerner le sujet
  • Choisir l’outil adapté (moteur de recherche, annuaire, base de données...)
  • Utiliser les mots-clés pertinents
  • Évaluer la pertinence des résultats trouvés
  • Archiver les résultats dans les marques-pages, favoris ou autres "bookmark"
  • Respecter les règles juridiques
  • ... Remplir une grille (en général papier) pour synthétiser la recherche.

Correspondent-elles aux usages des jeunes ?
La recherche chez les jeunes est différente car en priorité utilitaire : À quelle heure passe le train, est la séance de cinéma ? Comment voir la dernière vidéo de mon groupe préféré ? Quel est le titre de cette chanson qui passe actuellement ?

  • À la première question, ils tapent les mots-clés directement dans la barre d’adresse. Le navigateur renvoie directement le site concerné (image de gauche) si les mots-clés sont assez précis, sinon à une liste de résultats (image de droite).

  • À la deuxième, ils connaissent le site hébergeant la vidéo (Youtube©, dailymotion©) et y font une recherche interne.
  • Pour la dernière, ils utilisent des moteurs de recherche spécifiques (shazam© pour le cas présent) qui effectue des recherches à partir du son entendu. Ce dernier outil a la particularité d’être principalement disponible pour les ordiphones et autres tablettes. Ils utilisent également d’autres méthodes de recherche :
  • Poser la question aux personnes susceptibles de connaître la réponse via les réseaux sociaux par exemple.
  • Échanger les données pour comparer les résultats.

Résumé

Chez des jeunesÀ l’École
Type de recherche utilitaire investigation
Méthodologie de

recherche

simple, participative procédurale
Support de la

recherche

tous objets communicants ordinateurs

Jean Paul Pinte [1] donne un point de vue intéressant en diapo 7 de son diaporama sur les réseaux sociaux et la recherche d’information sur les manques qui pénalisent la pertinence des recherches des étudiants :

  • Ils oublient les ressources « papier », les banques de données, les ressources ouvertes
  • Ils ignorent les portails spécifiques, confondent les documents électroniques offerts par la bibliothèque et les ressources Internet en accès libre pour tous.
  • Ils ne savent pas comment citer les documents numériques, ni les bibliographies
  • Ils manquent de repères critiques et pour eux Google trouve …
  • Ils prennent donc de mauvaises habitudes …

... Mais paradoxalement ils trouvent généralement ce qu’ils cherchent.

Ces deux manières complémentaires de recherche d’information ouvrent des perspectives d’activités qui s’appuient sur les usages des jeunes pour les amener vers des procédures de recherche plus élaborées :

  • Un autre usage des moteurs de recherche : Utiliser la recherche inversée : certains moteurs permettent de faire une recherche à partir d’une image (exemple ci-dessous) ou d’une musique. Il suffit par exemple de donner l’URL de l’image ou de la charger à partir de son ordinateur (1) et le moteur trouve les sites sur lesquels est affichée l’image (2). Cette démarche permet aussi de faire prendre conscience aux élèves de la facilité qu’ont les auteurs des images à retrouver ceux qui les utilisent sans autorisation.  [2].
  • Utilisation des réseaux sociaux :

Demander à ceux qui savent... Cette démarche naturelle que les élèves utilisent spontanément peut être valorisée en les aidant à définir des critères de "fiabilité" de leurs contacts. À qui demander ? Pourquoi choisir cette personne ? Comment se faire un réseau de confiance sur le web ?

Croiser les informations... Utiliser les réseaux pour s’échanger et commenter ses résultats de recherche dans le but d’extraire la bonne information.

S’informer sur l’actualité... Les réseaux sociaux peuvent être un complément aux médias professionnels et permettre une recherche via des tiers de confiance que l’on a intégrés à son réseau.

Afin de faire découvrir aux élèves cette utilisation des réseaux sociaux un peu différente de leurs pratiques, on peut par exemple leur faire faire une recherche sur Twitter© en tapant #suivi du mot-clé choisi, le moteur de recherche affichera tous les tweets concernés ce qui permettra d’avoir une vision complémentaire de celle données dans les médias.

Partager

Enregistrer au format PDF
Imprimer cette page (impression du contenu de la page)