L’honneur perdu de Katharina Blum

, par P.Méra

Points Roman, Le Seuil ou Livre de Poche. Parution originale en 1974.

Pour présenter ce roman, il suffit de préciser deux petites choses. D’abord que le titre complet de l’œuvre est L’honneur perdu de Katharina Blum ou : comment peut naître la violence et où elle peut conduire. Ensuite, que le roman est précédé de cet avertissement au lecteur : « L’action et les personnages de ce récit sont imaginaires. Si certaines pratiques journalistiques décrites dans ces pages offrent des ressemblances avec celles du journal BILD, ces ressemblances ne sont ni intentionnelles ni fortuites mais tout bonnement inévitables ».

Heinrich Böll, prix Nobel de littérature, décrit la révolte de Katharina Blum, mêlée à un fait divers politique, contre une presse qui la traine injustement dans la boue. Il « intente aussi le procès d’un type de journalisme ainsi que celui du lecteur qui tolère qu’à coups de demi-vérités ou de demi-mensonges lui soient livrées en pâture la réputation et l’intimité de ses concitoyens » [4ème de couverture].

Partager

Enregistrer au format PDF
Imprimer cette page (impression du contenu de la page)