[Archive]

La fracture numérique est-elle bien là où on la croit ?

, par Michel Guillou

« Comment l’école doit-elle s’y prendre ? », me demandais-je récemment, dans un article qui s’essayait à jeter les bases d’une formation des maîtres à l’éducation aux nouveaux médias, tous numériques.

Force est de constater qu’elle s’y prend fort mal.

Les jeunes, nos élèves, de l’école à l’université, les utilisent de manière massive et intensive : rendez-vous par textos, messageries instantanées, réseaux « sociaux », forums, agoras virtuelles, autant d’activités collectives où se partage la connaissance, s’enrichissent les savoirs — faire, être, entreprendre, vivre, où se construisent la citoyenneté et l’art de vivre ensemble...

Et, pendant ce temps-là... on pourrait sans peine faire une liste très longue des interdits, des manques, des refus d’avancer, les deux pieds sur les freins, des reculades, des défiances voire même des anathèmes lancés contre tous ces engins maléfiques qui se mettent en travers de l’acte essentiel et immémorial de la transmission du savoir.

Il faut rester optimiste. L’éducation à ces nouveaux médias doit intégrer la formation initiale et continue des maîtres. Ce site est aussi là pour y voir plus clair et engager l’école sur la voie... de l’éducation et de l’apprentissage d’une nouvelle citoyenneté. Gageons que ce ne sera pas pour elle terra incognita...

Partager

Enregistrer au format PDF
Imprimer cette page (impression du contenu de la page)