La journée d’un journaliste Américain en 2889

, par P.Méra

Suivi de : Le Humbug

Nautilus, 2001, 93 pages

4e de couverture : Dans ces deux nouvelles peu connues, les intuitions de l’auteur de « Vingt mille lieues sous les mers » rejoignent nos inquiétudes actuelles en ce qui concerne la communication. En effet, la première est une anticipation décrivant le contrôle d’un seul homme sur l’information mondiale à travers une préfiguration à la fois de CNN et d’Internet. La seconde, à partir du récit d’une escroquerie dans l’Amérique des années 1860, constitue une dénonciation des dérives de la publicité, alors pourtant encore dans les limbes.

Partager

Enregistrer au format PDF
Imprimer cette page (impression du contenu de la page)