Le scénario

, par jsb

Phase 1 : intéresser par l’objet et cerner le sujet : presse quotidienne. [10 mn]

  • Savez-vous ce qu’est un journal ?
    Réaction attendue : désignation des journaux qu’ils ont sous la main.
    On recherche des réflexions sur les journaux « gratuits » d’annonces. Il faudra naturellement indiquer que ce ne sont pas à proprement parler des journaux (il n’y a pas de rédaction, pas d’information...)
  • Quelles différences peut-on observer entre les journaux et les magazines ?
    Le papier, le format, le prix...
  • Découverte / rappel de la notion de périodicité : sur transparent, montrer les cases correspondant à ce qu’on a vu. Montrer les journaux correspondants. Définition du journal quotidien (Doc 2 : La périodicité)

ALERTE MANIPULATION : les journaux sont fragiles. Ils doivent servir aux autres ! Manipuler avec précaution. Prendre soin de les replier correctement !

Phase 2 : le vocabulaire de la presse quotidienne [25 mn]

  • Le document 3a propose huit mots étonnants employés dans lemonde de la presse. Pouvez-vous deviner à quoi ils peuvent bien correspondre dans un journal ?
  • Evidemment, certains termes vont être simples à trouver (tête...), d’autres plus difficiles.On ne s’obligera pas à les trouver tous les huit. Il ne s’agit que d’une amorce ludique pour attirer l’attention des enfants sur le fait que, comme tous les métiers, la presse a aussi son propre vocabulaire, hérité d’une assez longue histoire d’ailleurs (voir la page glossaire ou directement la page ludique que le Clémi a consacrée au vocabulaire de la presse). (Doc 3a : Drôles de mots...!)
  • Le document 3b apporte les définitions des huit mots ainsi que quelques autres termes surprenant. On le projetera pour apporter aux élèves ces définitions et quelques compléments si la classe est particulièrement réactive. (Doc 3b : Drôles de mots (définitions))
  • Connaître des termes amusants c’est une chose. Mais il faut aussi acquérir un vocabulaire utile pour pouvoir décrire une page de journal et particulièrement la Une.
    (Doc 4 : La fausse Une)
  • A l’expérience, la bonne méthode semble être de distribuer le document 5 et de projeter la Une vierge qu’on complètera donc en direct avec la classe. On pourra ensuite soit distribuer la Une vierge aux enfants (mais il faut alors disposer de beaucoup plus de temps), soit leur distribuer une copie de la Une complétée...
  • Faire feuilleter l’exemplaire de Libération pour rechercher quelques uns des éléments repérés en Une : titre, chapô, filet...
  • Si on a le temps on peut souhaiter préciser ce que contient l’ours d’un journal.
    On dispose ici d’un agrandissement.
    Il est alors intéressant de rechercher l’ours du journal Libération. (Doc 6 : Agrandissement de l’ours)

Phase 3 : la diversité de la presse quotidienne [15 mn]

  • Connaissez-vous le nom d’autres journaux quotidiens ?
    En région parisienne, les enfants citent assez spontanément Le Parisien.
    En régions, il y a des chances que ce soit le titre local de la PQR.
    A ce stade on n’a pas défini le sens des deux acronymes.
    C’est le professeur qui indique dans quelle colonne il convient d’écrire.

Habituellement, la grille est projetée et on la complète avec les enfants.

  • Si possible, montrer les journaux au fur et à mesure.
  • On compléte le tableau en distribuant les journaux aux enfants (PQN et PQR)
  • Quelles différences existent entre les titres des journaux des deux colonnes ?
    On va conduire les enfants à définir PQR et PQN en feuilletant les journaux.
    L’observation va porter sur le nom des journaux, sur la météo, sur les informations locales, sur les publicités...
    Insister sur l’importance de l’information de proximité qu’apporte la presse locale.
    Si on en dispose, on peut montrer aussi des exemplaires de presse hebdomadaire départementale et évoquer les nombreuses éditions locales de certains titres de la PQR (Ouest-France par exemple)..
  • Faire écrire le sens des deux acronymes sur la grille (doc. 7)
  • Ces différents journaux ont-ils beaucoup de lecteurs ?
    Chercher les chiffres les plus importants et les moins importants dans les deux documents.
  • La réponse spontanée serait de donner l’avantage à la presse nationale, ce qui n’est pas la réalité ! (Doc 8 : La diffusion de la presse)
    On va donc faire découvrir aux enfants l’importance de cette presse régionale qui apporte de l’information et des services de proximité.
    On ne négligera pas (cf le doc. 8b) de rappeler que, cependant, la presse magazine caracole largement en tête, ce qui explique la volonté de la PQR et de certains titres de la PQN de proposer des suppléments magazines le week-end notamment.
  • Pourquoi y a-t-il autant de titres différents ?
  • C’est naturellement une question difficile pour de jeunes élèves.
    Plusieurs pistes :
    • les différentes zones géographiques pour l’information de proximité
    • les centres d’intérêts les plus variés : il y a des journaux pour chacun !
    • les idées et les valeurs différentes, parfois opposées, défendues par les différentes parties de la population du pays. C’est ce point qui permettra de rappeler que la France est une démocratie, et que donc elle garantit, par la loi (celle de 1881 !), la libre expression des opinions !

On pourra ainsi s’interroger sur le nom du journal La Croix ou sur celui de l’Humanité, du Dauphiné Libéré, de Libération...

Même si les différences idéologiques ont tendance à se gommer dans la presse comme dans le reste de la société, il est évidemment important que les enfants prennent conscience du fait que le pluralisme de la presse est une protection pour la démocratie.

NB : le dossier pédagogique de la 12e semaine de la presse (2001) propose pages 24-27 quelques éléments intéressants pour évoquer aussi la question de l’indépendance économique de la presse et du contrôle éditorial que les grands groupes industriels propriétaires ont tendance à imposer...

Extensions :

Si vous disposez de plus de temps, voici quelques activités complémentaires...

  • Distribuer une carte de France aux enfants avec le tracé des départements. (Doc 9 : Carte de France)
  • Dans le quotidien régional, rechercher la rubrique météo.
  • Compléter la carte pour marquer l’aire de diffusion du journal.
  • Comparer avec d’autres journaux.
  • Ne pas oublier de mettre une légende.
  • Quelles informations peut-on trouver dans un journal ?
  • On va proposer aux enfants de découvrir le rubriquage du journal et donc le classement de l’information.
  • Le travail se fera utilement au tableau en faisant participer tout le groupe.
  • On indiquera dans la première colonne du tableau, au fur et à mesure les thèmes rencontrés : sports, actualité internationale, actualité française, services...
    Dans les autres colonnes, on portera le nom des différents journaux étudiés, puis, pour chacun d’entre eux, le nom qu’il donne à la rubrique en question.(Doc 10 : Tableau rubriquage)
  • On peut notamment s’arrêter sur les rubriques de services pour constater les différences entre quotidiens nationaux et régionaux.
  • NB : des élèves qui auront réalisé cette séquence pourront utilement, dans une séance ultérieure, effectuer un travail de classement de dépêches d’agences entre les différentes rubriques. Ce n’est pas un exercice facile car, précisément, on est souvent conduit à hésiter et on montre ainsi que la présentation de l’information résulte bien d’un choix.

Partager

Enregistrer au format PDF
Imprimer cette page (impression du contenu de la page)