Pour une éducation à la culture et aux médias numériques

, par Michel Guillou

Il est, parmi les discours convenus du moment, deux catégories. Il y a ceux qui sont délibérément anxiogènes — on l’entend à propos de l’Internet quand des voix prétendument autorisées s’élèvent pour en dénoncer les supposés méfaits — et ceux, plus difficiles à démonter, qui s’imprègnent d’une nostalgie larmoyante : « avant, c’était le bon temps ».

Le discours qui prône le retour à l’enseignement de l’informatique à l’école est de ceux-là. De partout s’élèvent des voix dans ce sens, notamment quand on discute de la réforme du lycée.

Est-ce bien de cela dont ont besoin nos élèves pour réussir ? Laissons l’algorithmique aux mathématiciens qui s’en sont d’ailleurs déjà emparés dans les programmes de seconde et laissons l’informatique aux spécialistes et aux enseignements de spécialités, plus tard.

En revanche, ce dont a vraiment besoin l’école en ce moment, je crois, quand on réfléchit aux éléments d’un socle des compétences et des connaissances minimales nécessaires, c’est d’éducation à la culture numérique, incluant de fait une éducation aux médias numériques. Ces derniers sont partout, dans tous les actes de notre vie de citoyen. Il n’est pas une démarche en ligne qui n’ait besoin de faire appel à notre réflexion critique, à notre capacité à décrypter l’information. Cette dernière est partout, diffuse, riche, multiforme, elle bouscule nos habitudes et notre confort, en ce sens que le numérique donne à notre engagement une dimension toujours innovante et résolument sociale.

À l’heure où se structurent les enseignements et les programmes, il est temps de penser, dans un premier temps, à une éducation à la culture et aux médias numériques. Sans doute cet enseignement peut-il être optionnel au collège mais il doit avoir sa place au lycée, à n’en pas douter...

C’est la proposition que je ferai bientôt à la Mission Fourgous qui réfléchit justement à une meilleure prise en compte du numérique à l’école.

Partager

Enregistrer au format PDF
Imprimer cette page (impression du contenu de la page)