Accueil > Dossier : S’informer / informer > Cyberviolences : connaître, prévenir et accompagner

, par Séverine Poncet-Ollivier

Cyberviolences : connaître, prévenir et accompagner

Des ressources pour mieux comprendre la notion de cyberharcèlement et permettre aux élèves de mieux cerner les questions de publication responsable, de respect de la vie privée, d’identité numérique et de droit.

Le harcèlement classique et le cyberharcèlement vont souvent de pair. Le harcèlement à l’école trouve désormais un relais évident dans les nouvelles technologies et se poursuit hors de l’école.

Mais c’est bien par l’école que passe la lutte contre le cyberharcèlement : l’appropriation responsable, pour les équipes enseignantes et les élèves des outils numériques et de leur fonctionnement, en est l’enjeu fondamental.
Apprendre "la logique de la communication numérique", être capable de la réguler, selon le psychiatre Serge Tisseron est une éducation incontournable au numérique et à ses usages, qui doit imprégner tous les apprentissages.

Comprendre le cyberharcèlement et les cyberviolences

Dans son ouvrage "(Cyber)harcèlement : sortir de la violence à l’école et sur les écrans", la chercheuse en sciences de l’information, Bérangère Stassin, explique comment les pratiques numériques des adolescents peuvent être le terreau d’agissements violents auxquels tous peuvent être soumis, en tant qu’auteurs ou victimes : exclusion sociale en ligne, usurpation d’identité, outing (révélation de l’homosexualité d’un individu ou d’éléments de sa vie privée), violences verbales, slut shaming (blâme d’une fille pour ses tenues ou comportements sexuels), body shaming (insulte en raison de l’apparence physique), sexting (envoi de contenus à caractère sexuel qui peuvent être violents s’ils sont non désirés ou captés à l’insu d’une personne), revenge porn (diffusion par un ou une ex petit(e) ami(e), un ou une amie, un voyeur ou via un piratage, de photos et contenus intimes, notamment pour se venger), happy slapping (film d’une agression dans le but de la diffuser), flaming (lancement volontaire d’un conflit ouvert sur une plateforme) ou encore les cyberviolences liées au phénomène de groupe
Des cyberagressions qui peuvent être répétées, diffusées par une personnes ou un petit groupe et, surtout, amplifiées par les réseaux sociaux et les plateformes sur internet. Mais, en prenant appui sur le slogan « Liker, c’est déjà harceler », l’autrice explique comment "la fragmentation des actions peut conduire à la répétition : un contenu est posté, liké par d’autres jeunes, partagé et commenté à de multiples reprises. Même si chaque internaute n’a effectué qu’une seule action, chacune est un nouveau coup pour la victime".

L’EMI : un levier pour lutter contre les cyberviolences

L’éducation aux médias et à l’information est, en appui de l’éducation morale et civique, un levier essentiel dans la prévention des cyberviolences et du cyberharcèlement.

L’EMI, organisée de façon rituelle, va entraîner les élèves à exercer leur esprit critique en termes de publication et de partage d’information : doit-on publier ? Doit-on partager ? Quelles sont les mécaniques et les enjeux des rumeurs : qui publie ? Dans quel but ? Comment analyser ces informations ? )

Elle va, en outre, permettre aux élèves :

  • de comprendre le fonctionnement du web et des réseaux sociaux : ce qui se joue sur les réseaux sociaux, qui sont les émetteurs d’information, quel crédit leur apporter, comment s’y associer ou les dénoncer ?
  • d’apprendre à gérer son identité numérique et sa e-reputation : apprendre à connaître les principes de circulation (en termes de viralité, notamment) des contenus numériques, les traces qu’ils peuvent laisser et l’impact durable et négatif qu’elles peuvent sur l’identité numérique, en tant que victime ou émetteur.
  • de connaître la loi en matière de droit à l’image, de respect de la vie privée, de liberté d’expression, de diffamation, d’interdiction de tenir des propos racistes, antisémites, sexistes ou homophobes.
  • de repérer, d’analyser et de déconstruire les stéréotypes (sexistes, racistes, homophobes...) très présents dans l’univers médiatique et qui participent au phénomène de discrimination qui donne naissance aux cyberviolences entre adolescents.

Sur ce point, l’EMC (une des composantes du parcours citoyen avec l’EMI), l’éducation à la sexualité, le parcours d’éducation à la santé viennent en écho à l’EMI quand il s’agit d’étudier es stéréotypes sociaux véhiculés par les médias, les valeurs telles que l’égalité, le respect, les droits de chacun… Elles seront un point d’ancrage pour éduquer à l’empathie, à la gestion de ses émotions, à l’estime de soi, au respect des opinions des autres.

Connaître les pratiques numériques des jeunes

Moins de secret, plus de partage : les réseaux sociaux ont radicalement modifié les comportements en matière d’exposition de la vie privée.

Les réseaux sociaux "familiarisent les jeunes avec les mondes numériques, mais constituent aussi un nouvel espace d’expérimentation sociale qui leur permet de se définir et de définir le monde qui les entoure. L’adolescent qui fréquente les réseaux sociaux renforce ses compétences sociales, d’autant mieux qu’il va et vient entre les relations réelles quotidiennes et les relations réelles médiatisées par les technologies du virtuel", expose Serge Tisseron dans Grandir avec les écrans

Les réseaux sociaux sont aussi un moyen de répondre à un désir d’extimité, c’est-à-dire de rendre volontairement public quelque chose d’intime : les frontières de l’intime sont elles aussi brouillées.

"L’adolescent peut extérioriser ce qu’il a à l’intérieur de lui et circonscrire les états d’âme de cette période de la vie", indique le Dr Emmanuel Thill.

Savoir publier et partager de façon responsable

Quelques ressources à utiliser en classe, avec les élèves :

Gérer ses données personnelles et son identité numérique

Connaître quelques principes de fonctionnement

Ces compétences sont également à travailler dans le cadre de la certification PIX qui définit les compétences numériques exigibles en fin de cycle 4 et de cycle terminal pour tous les élèves.

Des ressources variées pour l’établissement

Les ressources accessibles sur Pearltrees :

Cyberviolences : prévenir et agir, par clemi_versailles