Accueil > Pourquoi mettre en place un média scolaire ? > Et si on faisait un journal ?

, par Séverine Poncet-Ollivier

Et si on faisait un journal ?

Réaliser et produire un journal ou un blog en classe : un projet concret, gratifiant, pour travailler de nombreuses compétences

Le projet de journal scolaire fait partie de l’histoire de l’école : apprendre aux jeunes à devenir des citoyens responsables et libres, sachant s’exprimer et défendre leurs idées, telle est l’ambition d’un projet de média scolaire.

Basé sur la pédagogie active - partir des intérêts, des motivations des enfants et adolescents pour construire leurs savoirs - le journal scolaire est un moyen pour les élèves de s’exprimer, d’élargir leurs connaissances et de travailler en équipe.
Le journal se décline aujourd’hui sous la forme de sites ou de blogs, et même d’objets web d’information dans l’esprit du webdocumentaire.

Qu’ils soient imprimés ou numériques, les journaux scolaires permettent d’éduquer les élèves aux médias dans une perspective citoyenne et de les exercer à la liberté d’expression et d’opinion.
La liberté d’opinion des collégiens et des lycéens est inscrite dans le code de l’éducation : les projets médiatiques sont le cadre privilégié pour en donner les règles et la faire vivre.

Un journal scolaire : un projet de classe


Éveiller la curiosité intellectuelle et encourager la créativité

Le journal scolaire doit partir des centres d’intérêt des élèves, des sujets qui les préoccupent : de quoi ont-ils envie de parler et à qui ont-ils envie de s’adresser ?
Il va encourager les élèves à se sentir concernés par leur environnement, par les autres.
Le journal est un organe d’information et une occasion d’instruction pour celui qui le construit et celui qui le lit.
Il est un travail d’équipe, chacun devant y respecter le travail de l’autre.

Développer l’autonomie et encourager la liberté d’expression

Ce projet permet à l’enseignant d’accorder aux élèves une autonomie progressive, en fonction de leur âge, de leur maturité, de leur expérience. Au fur et à mesure de l’avancée du projet, ils s’impliqueront dans des actions de responsabilité (avoir faire des choix et s’organiser) et expérimenteront la presse sous tous ses aspects en apprenant à exercer leurs responsabilités.

La Convention internationale des droits de l’enfant et la circulaire sur la liberté de publication des lycéens reconnaissent aux mineurs la liberté d’opinion et d’expression. Porter ces textes à la connaissance des élèves peut les aider à comprendre en quoi la liberté de la presse et la liberté d’expression sont des conditions de la démocratie.

L’expression des élèves dans leurs journaux ne peut se contenter de la spontanéité. Si les élèves peuvent aborder tous les sujets dans leurs journaux, c’est dans les limites fixées par le droit. 
A l’enseignant de signaler et d’expliciter les notions de droit de la presse, de droit à l’image, de droit d’auteur et les règles de déontologie. Autant de saines contraintes avec lesquelles les élèves vont devoir apprendre à publier.

Des compétences rédactionnelles

Enfin, le journal scolaire est évidemment l’occasion de développer les compétences rédactionnelles des élèves. La variété des formats journalistiques qu’ils vont pouvoir explorer, l’encouragement écrire des phrases courtes et claires, à utiliser un vocabulaire précis (écrire court et écrire riche !), à synthétiser sa pensée permettent de donner du sens aux activités d’écriture et de travailler toute une palettes de compétences dans le domaine de la langue.

Des sites à explorer

Crédit image : Affaires vecteur créé par pikisuperstar - fr.freepik.com