La webradio, un outil transdisciplinaire...

, par Sylvain Joseph

Au collège Louis Paulhan à Sartrouville (78), la webradio est un outil au service des apprentissages disciplinaires et transdisciplinaires. Retrouvez dans cet article le bilan d’une année d’usage de la webradio.

Utilisation

Le matériel radio a pu être acquis par le collège cette année. Il a beaucoup servi :

  • dans le cadre du Club radio (Mme Brice)
  • d’une classe de 6e : lecture expressive de pièce de théâtre (Mme Brasseur)
  • de la SAS 5e et 4e (Mme Brasseur)
  • de l’AP 6e. 2 groupes aux profils différents : un groupe d’élèves en difficulté motivés pour écrire, parler, s’écouter, ayant besoin d’être valorisés et un groupe d’élèves timides sollicités pour travailler sur leur prise de parole, le plaisir de travailler un point faible grâce à la radio (Mme Brasseur)
  • de cours d’espagnol (M. Rivière)
  • de cours de FLS : émission sur la laïcité à l’école de la République ; préparation au DELF (Mme Ménival)
  • de l’atelier d’écriture (Mme Fecih)
  • de la découverte professionnelle/mini entreprise en français : création d’une publicité pour le produit de la mini-entreprise (Mme Brasseur)

Un certain nombre d’émissions ont pu être publiées sur le site Internet du collège et/ou scolawebTV.

Les atouts de la radio

  • Travailler l’écrit (préparation d’émission) et surtout travailler l’oral (se réécouter, s’évaluer) :

« La webradio permet aux élèves de se concentrer sur leur prestation vocale, et d’être exigeants avec eux-mêmes : souvent, les élèves n’hésitent pas à demander à s’enregistrer à nouveau, quand ils sentent qu’ils pourraient mieux faire. »

M. Rivière

« La radio permet aussi de se réecouter de s’évaluer. »

Mme Ménival

  • Permet de varier les pratiques pédagogiques en fonction de la compétence travaillée ou des profils d’élèves.

« Ce média apporte du dynamisme au cours avec une échéance à respecter, ce qui demande aux élèves de s’organiser et de planifier leur travail. » ;
Mme Ménival : « Il s’agissait avant tout de pratiquer l’oral et de mener des activités variées et motivante pour les élèves de FLS (certains ont 12h de FLS par semaine) » 

M. Rivière

« [la radio] permet une réalisation valorisante qui apporte un souffle au cours de français ».

Mme Brasseur

  • Valorisation et motivation des élèves à travers la production finale, pédagogie de projet

« La web radio permet la pédagogie de projet et permet de donner à chacun des tâches et des objectifs correspondant à ses envies : certains élèves timides s’occupent d’abord de la technique, puis, happés par l’enthousiasme de leurs camarades, sont intervenus à l’oral. […] Elle est surtout source de plaisir et de désir puisque par la suite les émissions peuvent être réécoutées en autonomie ou en famille lorsqu ’elles sont publiée sur le site Internet du collège ou sur l’ENT. Enfin elle est source d’échange et de communication spontanée puisqu’à partir d’un projet scolaire, les élèves se prêtent au jeu et dialoguent réellement à travers ce média. »

Mme Ménival

« la webradio est une activité plaisante car elle permet aux élèves de montrer leurs capacités et d’être valorisés par le média. Le montage permet un rendu de très bonne qualité, agréable à écouter, et valorise l’élève. »

M. Rivière

« Les élèves qui l’ont expérimenté sont demandeurs de pratiquer encore. »

Mme Brasseur :

  • Tous les enseignants qui ont utilisé la radio souhaitent renouveler l’expérience. Certains ont amplifié et généralisé leur utilisation de la radio dans leurs activités pédagogiques par rapport aux années précédentes.
  • Le matériel suscite curiosité et envie chez les élèves venant au CDI (temps du midi, permanences...). Un certains nombre manifestent leur souhait de l’utiliser ou sont déçus de ne pas en faire en cours…. Lorsque je monte ou range le matériel, des élèves me proposent souvent leur aide.

À améliorer

Il y a sans doute quelque chose à creuser du côté d’une utilisation plus « spontanée » (mais cadrée) afin de favoriser l’autonomie, la prise d’initiatives et la créativité des élèves à travers la radio.


Renaud Vilafranca, Journaliste faits divers/justice, enquête au Courrier des Yvelines a réalisé un article sur cette expérience.

Partager

Enregistrer au format PDF
Imprimer cette page (impression du contenu de la page)