Classe médias

Les Jeunes reporters sportifs en action Collège Henri Bergson à Garches

, par Franck Dubois

Le collège Henri Bergson de Garches (92) a été retenu dans le cadre du dispositif académique classe médias.

Le projet classe médias de l’établissement porte sur la formation de jeunes reporters sportifs. Pour cette première année la classe est constituée d’élèves volontaires de troisième.

C’est quoi un jeune reporter sportif ?
Le jeune reporter est un apprenti journaliste, il est amené à faire vivre médiatiquement les évènements sportifs de l’UNSS (Union Nationale du Sport Scolaire).

Les reportages de la classe médias
Les jeunes reporters sont intégrés aux services presses de grands clubs sportifs. Ils réalisant les interviews et les retranscriptions des matchs.
Les publications se font sur :
- le site du collège,
- le site de l’UNSS92
- les sites internet des clubs professionnels

Premiers reportages
Pour leurs premiers reportages les jeunes reporters sportifs ont couvert le championnat d’Europe 2019 de Volleyball à Paris Bercy.

Le premier article publié par les élèves sur le site de l’UNSS92

Nous quittons l’accorhotels arena le cœur lourd ce soir. Quelle terrible défaite. Dans une ambiance incroyable, les Bleus se sont accrochés tout le match pour nous faire rêver face à une équipe serbe très solide.
Laurent Tillie, l’entraineur de l’équipe de France nous confiera après le match que c’est bien la puissance physique qui a manqué dans le 5e set décisif. Mais il reste fier de ses joueurs qui ont tout donné.
Il était bien difficile pour nous de s’approcher des joueurs en larmes pour les interviewer.
Il faut dire que la défaite est amère. A la fin du 4e set, on sentait les Français très offensifs et ils avaient bien pris le dessus. « Nous avons été mis en grosse difficulté sur la réception et il était très difficile de trouver des solutions face à ses serbes très grands et très physiques » nous confiera Jénia Grebennikov après le match.
Malgré la défaite, La ministre des sports Roxana Maracineanu tire du positif de ce championnat : "C’est une très belle organisation française et une bonne préparation pour les JO de Paris 2024. Il est important pour nos Bleus de s’habituer à jouer devant leur public. D’un côté, ça aide à se surpasser car on est porté par les supporters. Mais d’un autre côté, il faut apprendre à gérer le bruit. Il y en avait beaucoup ce soir, et les joueurs m’ont confié que ce n’est pas si facile à gérer car ils ont besoin de se parler sur le terrain".
Demain nous y serons encore et nous pousserons la France vers la victoire face à la Pologne !

Les jeunes reporters UNSS

Partager

Enregistrer au format PDF
Imprimer cette page (impression du contenu de la page)