Séquence pédagogique : réaliser la présentation d’un livre à la façon d’un youtubeur

, par Martin Gibon

Les élèves vont réaliser une fiche de lecture sous la forme d’une courte vidéo . Ils vont mobiliser des compétences orales et écrites mais aussi prendre du recul face aux codes d’un format vidéo auquel ils sont familiers.

Résumé de la séquence

Contexte : Liaison Troisième – Seconde
Chaque année au lycée Le Corbusier de Poissy, les enseignants donnent une liste de livres à lire aux futurs élèves de Seconde pendant l’été.
Charge est donnée aux élèves de Seconde de créer des vidéos qui donnent envie de lire ces ouvrages à leurs futurs camarades actuellement en troisième.
Le contenu
Le départ du projet est une fiche de lecture synthétique qui établit la liste des éléments que doit contenir la vidéo.
La forme
La vidéo doit avant tout être attractive. Deux formes sont proposées aux élèves :

  • Une bande annonce où les élèves rejouent des passages du livre.
  • Un format « Youtubeur » dans lequel un ou plusieurs élèves présentent le roman en utilisant si possible des incrustations sonores, visuelles et l’humour.

Déroulement

  • 1ère heure : Rédaction de la fiche.
  • 2ème heure : Analyse et choix du format de restitution ;
  • 3ème heure : Écriture de la voix off et des dialogues/monologues.
  • 4ème heure : Répétitions – évaluation du filage javascript par les enseignants
  • 5ème heure : Tournage/montage avec les téléphones des élèves.
  • 6ème heure : Tournage/montage avec les téléphones des élèves.

1ère heure : Rédaction de la fiche de lecture

Chaque élève a choisi un livre qu’il a lu et doit remplir une fiche de lecture comprenant sur une page A4 :

  • Un résumé
  • Une biographie succincte de l’auteur
  • Une présentation du/des personnages principaux
  • Les qualités et défauts du livre selon l’élève
  • Son avis général sur l’ouvrage

2ème heure : Analyse et choix du format de restitution

Deux vidéos sont présentées aux élèves, accompagnées d’une grille d’analyse. En salle informatique, les élèves analysent individuellement ou par deux le format qu’ils préfèrent reproduire à l’aide de la grille.
Vidéo1 : (Uniquement les deux premières minutes)
https://www.youtube.com/watch?v=CnezTHzeFIo&t=118s
Vidéo2 : (Uniquement les deux premières minutes)

Contenu de la grille :

  • Le ton, des effets comiques (vus en classe durant l’année)
  • Les cadrages (essentiellement des plans poitrine et épaule, parfois américain ou gros plan sur le visage pour des effets comiques)
  • Rythme de montage (il peut être très rapide si l’on mélange plusieurs prises d’un même discours comme DirtyBiology)
  • Découpage des grandes parties de l’argumentaire
  • Contenu des incrustations (texte, images, vidéos, musique)

3ème heure : Écriture de la voix off et des dialogues/monologues

La vidéo doit durer au maximum trois minutes. Le texte ne doit donc pas dépasser une page. C’est un exercice de synthèse et de structure d’argumentaire !

Règles d’écriture

  • Utiliser un langage parlé : phrases simples, courtes, une idée par phrase. Éviter les mots difficiles à prononcer.
  • Écrire au présent.
  • Utiliser le plan en entonnoir (idées importantes au début, détails à la fin).
  • La vidéo doit contenir le QQQOCP (plutôt au début, éventuellement à la fin dans le cas des booktrailers).
  • Utiliser une phrase d’accroche au début.

4ème heure : répétitions – évaluation du filage par les enseignants

Inutile de filmer si les idées ne tiennent pas la route et que les dialogues ne sont pas maîtrisés. Il vaut mieux passer du temps à répéter et améliorer le ton/la diction.

5ème et 6ème heure : tournage/montage avec les téléphones des élèves

Tous les enregistrements et les montages se font avec les téléphones des élèves.

Matériel et logiciels

Téléphones et tablettes
Après sondage préalable, presque tous les élèves de la classe ont un smartphone (sauf un) et parmi eux, une douzaine possède un appareil Apple qui sera privilégié pour l’application Touchcast (non disponible sous Android).

Pieds et fixations
On demande aux élèves qui possèdent des perches à Selfie de les apporter au CDI afin de fixer leurs téléphones sur des pieds photo appartenant au CDI.

Micros
Afin d’améliorer les prises de son, on utilise des micros branchés aux téléphones à l’aide d’adaptateurs. (Rode Smartlav, Rode sc4+Rode Videomic pro, Irig Pre+Sennheiser e625). Ces appareils sont en partie possédés par le lycée, en partie prêtés par la Dane de Versailles.

Applications
Touchcast Studio et un logiciel gratuit, disponible uniquement sur Ipad et Iphone (Apple) qui permet de monter en direct les vidéos provenant de quatre téléphones. Il gère également les incrustations de texte, d’images, de vidéos. Enfin, il permet d’appliquer très facilement des effets sur fond vert. Pour le faire fonctionner, tous les téléphones doivent être connectés au même réseau wifi (éventuellement un téléphone utilisé en point d’accès). Un téléphone fait office de régie (avec Touchcsat Studio) les autres serviront uniquement de caméra (avec Touchcast Extcam).

Comment tourner rapidement ?

Règle n°1 Avoir répété son texte et savoir exactement ce qu’on doit filmer : écrire un script avec le texte et le détail de ce que l’on filme à chaque plan. Inutile de faire un story board contenant le cadrage. On improvisera les cadrages en fonction des lieux de tournage.

Règle n°2 Limiter au maximum les lieux de tournage ! Un ou deux lieux suffisent à raconter beaucoup de choses. C’est une contrainte, pas une limite !

Règle n°3 Appliquer une règle de cadrage simple : on « resserre » le cadre sur le sujet du plan. Par exemple, un dialogue = un plan poitrine ou épaule.

Règle n°4 Faire attention au bruit et à la lumière. Ne pas filmer en contre jour ni dans des lieux bruyants. Attention au vent en extérieur, même léger. Le micro doit être le plus près possible des voix.

Règle n°5 Utiliser un pied pour stabiliser les prises. On pourra ainsi mélanger des morceaux provenant de différentes prises.

Mise en ligne et évaluation

Mise en ligne
Après accord écrit des élèves (voir plus bas), les vidéos sont mises en ligne par l’enseignant sur la plateforme officielle du rectorat :
https://scolawebtv.crdp-versailles.fr/
Pour s’y connecter, il faut avoir une adresse académique. Aucune information écrite pouvant identifier les élèves n’est ajoutée à la vidéo.

Évaluation
Les vidéos sont évaluées selon trois critères :
- La qualité du commentaire. L’ouvrage y est-il bien décrit, le discours est-il bien structuré ?
- L’attractivité de la vidéo. Donne t-elle envie de lire le livre ? Les élèves sont-il à l’aise à l’oral, le ton est-il adapté ?
- Le jeu sur les codes des youtubeurs. Retrouve-t-on les expressions utilisées par les youtubeurs ? Y-a t-il des incrustations pertinentes ? La présence d’humour et/ou de dérision est-elle bien marquée ?

Droit à l’image/droit à la voix, droit d’auteur, usage des téléphones en établissement scolaire

Pour chaque projet, une autorisation de diffusion de l’image et/ou de la voix (podcasts) doit être signée par l’élève et ses parents.
La citation d’un extrait court d’une œuvre est autorisée à condition qu’elle fasse l’objet d’une analyse ou d’une critique.
L’usage du téléphone portable n’est pas interdit dans les lycées mais l’est dans les collèges. Dans ce cas, il faut filmer avec autre chose (des tablettes par exemple).

Quelques youtubeurs proposés par Baptiste, élève de 2nde au Lycée

Cette liste a pour objectif de montrer la diversité des productions disponibles sur Youtube. Elle vous permettra d’exercer un regard critique sur un éventail suffisamment large de vidéos mais aussi de faire découvrir à vos élèves les youtubeurs qui vous semblent inintéressants.

Partager

Enregistrer au format PDF
Imprimer cette page (impression du contenu de la page)