Accueil > Des exemples de pratiques en EMI > Découvrir les métiers de l’audiovisuel

, par Lionel Vighier

Découvrir les métiers de l’audiovisuel

Un partenariat avec France Télévisions

Visite média

Comment faire découvrir les métiers de l’audiovisuel liés à l’information, tout en abordant la chaîne de production d’une information ?

L’objectif est double :

  • faire découvrir des métiers de l’audiovisuel liés à l’information ;
  • aborder la chaîne de production d’une information

Un tel projet est ainsi à la croisée des parcours avenir (métiers, orientation) et citoyen (EMI).

Cette découverte peut se faire en présentiel, notamment à l’occasion du stage d’observation du milieu professionnel, en 3e. Dans le contexte sanitaire de l’année 2020-2021, il a fallu trouver une solution permettant aux élèves n’ayant pas de stage de pouvoir découvrir certains milieux professionnels. Des établissements ont ainsi organisé des semaines de l’orientation, et France Télévisions a proposé une semaine de l’éducation, afin de planifier des rencontres entre professionnels de l’audiovisuel et des élèves, par visio-conférence. Les exemples donnés dans cet article sont donc uniquement liés au partenariat avec France Télévisions, par l’intermédiaire de Laure Linot (cheffe de projet numérique chez Lumni).

Préparer la rencontre

La rencontre avec un(e) journaliste se prépare avec les élèves, ainsi sensibilisés aux différents métiers de l’audiovisuel et/ou à la construction de l’information.

Amorcer la réflexion grâce à ces activités :

  • Visionnage d’un extrait d’un journal TV (rediffusions des JT de France TV à ce lien : www.francetvinfo.fr/replay-jt). Partir des représentations des élèves, notamment sur les métiers "invisibles" de l’audiovisuel : "Nous sommes partis des représentations des
    élèves pour les confronter à la réalité."
    (Matthieu Tourneur)
  • Remue-méninges. On peut demander aux élèves : quand vous voyez un JT ou un reportage, quels sont les métiers qui y ont contribué ? On peut structurer ces métiers en 3 temps : métiers de l’amont (JRI, rédacteur en chef, ingénieur son, etc) ; métiers présents pendant le tournage (présentateur, cadreur, etc) ; métiers de l’aval (monteur, graphiste, etc).
  • Echange sur la thématique de la communication digitale : "J’ai tenté de les faire réfléchir à la notion de communication, pour qu’ils comprennent la notion de cible. De là, ils ont formulé des questions qu’ils ont rédigé dans leur cahier. Les notions de conditions de travail, de concurrence, les moyens, les cibles visées ont alors émergé." (Matthieu Tourneur)

Informations sur les métiers de l’information audiovisuelle, en utilisant une ou plusieurs des ressources suivantes, à partir desquelles on fait réaliser une synthèse ou une carte mentale :

Préparation de questions à destination de l’intervenant(e) prévu(e). Cette dernière étape semble cruciale afin de stimuler l’attention des élèves pendant la visio-conférence et afin d’engager un dialogue interactif lors de l’entretien.

Des exemples de rencontres

Semaine de l’orientation

Au collège Pablo Picasso, à Montesson (Yvelines), plusieurs rencontres ont été réalisées dans le cadre d’une semaine de l’orientation. Pendant cette semaine du 14 au 18 décembre 2020, les élèves de 3e n’ayant pas pu obtenir de stage d’observation en entreprise ont bénéficié d’un programme adapté au collège leur permettant de découvrir le monde professionnel et de développer leur réflexion sur l’orientation.

Entre autres évènements (visites, forum des métiers...), des rencontres à distance ont été organisées entre les élèves et des intervenants professionnels, notamment des professionnels de l’information (voir ci-dessous).

Semaine de l’éducation (France TV)

L’évènement a été relayé :

Dans plusieurs établissements de l’académie, dont les classes médias du collège Jean Zay de Verneuil et du collège Jules Ferry de Sainte Geneviève des Bois, les élèves de 3e ont échangé, entre autres :

  • avec Nacer Boubeker, community manager et journaliste à France info web.
  • avec Catherine Matausch, qui présente l’édition nationale du JT sur France 3 le week-end, dans des échanges orchestrés par Christine Lehesran. "Parcours, choix du métier, quotidien, réalités du travail de journaliste ont été au cœur des échanges. Catherine a insisté sur le fait que la curiosité était pour elle une qualité essentielle dans le métier de journaliste", indique Matthieu Tourneur.
  • avec Marc Doumid, responsable de la communication digitale du groupe. Les questions abordées sont ainsi résumées par Matthieu Tourneur : "Comment se positionne le groupe sur les réseaux sociaux ? Quel parcours pour travailler dans la communication ? A quelle concurrence doit-il faire face ? Quels sont les enjeux et les défis de la communication digitale ? Comment le groupe remplit sa mission de service public en s’adressant à la diversité de la population française et en prenant en compte le handicap par exemple."
  • avec Samuel Etienne, journaliste (France Info) et animateur télé (France 3).
  • avec Julien Pain, journaliste à France Info (émission "Vrai ou fake").

Ces rencontres ont surtout permis de mettre en avant les métiers invisibles de l’information : "Catherine et Marc ont montré que derrière les caméras il y a des équipes, des savoirs-faire, une culture du service public et surtout une envie qui s’alimente jour après jour" (Matthieu Tourneur)

Cyrille Bertrand fait également remarquer : "Les échanges ont été super constructifs et intéressants. Au fur et à mesure, je prenais des notes au tableau, que les élèves pouvaient recopier."

Les rencontres permettent aussi d’échanger sur la construction de l’information. Le format visio comporte à la fois des avantages et des inconvénients :

  • des inconvénients : la rencontre ne se fait pas en réel et suppose une installation suffisamment performante pour réaliser des visio-conférences.
  • des avantages : les visio-conférences permettent de cumuler plusieurs classes en même temps (bien que l’échange soit moindre proportionnellement au nombre d’élèves et de classes) et les intervenant·e·s n’ont pas besoin de se déplacer.

Suites et ouvertures possibles

Les suites de ce travail diffèrent en fonction du parcours mis en valeur :

  • Parcours avenir : Cyrille Bertrand indique que les élèves doivent réaliser un rapport (à l’image d’un rapport de stage, mais sans stage) présentant leur semaine, les métiers découverts, les recherches réalisées, les visios auxquelles ils ont pu assister. Ils présentent également un oral, durant lequel ils ont la possibilité de mention cette expérience de visio-conférence, le métier découvert et les informations apprises à cette occasion.
  • Parcours citoyen : il est possible d’ouvrir sur des problématiques spécifiques à l’EMI, comme les enjeux de l’information (enjeux du montage, par exemple), la place des médias dans la société ou à grâce au jeu Classe Investigation (CLEMI).

Pour aller plus loin

Nous remercions les enseignants suivants qui ont fourni des éléments pour cet article :

  • Matthieu Tourneur, professeur d’histoire géographie EMC, collège Pablo Picasso, Montesson (78)
  • Cyrille Bertrand, professeur d’anglais, collège Jules Ferry de Sainte Geneviève des Bois (91)
  • Gabriel Mars, professeur d’allemand, collège Pablo Picasso, Montesson (78)
  • Florian Cool, professeur documentaliste, collège Jean Zay, Verneuil-sur-Seine (78)